Plus de 200 000 plaintes déposées contre Jiang Zemin

Elles exhortent le Parquet populaire suprême et la Cour populaire suprême à traduire l’ancien dirigeant en justice.

Ces plaintes contre Jiang Zemin portent les accusations d’emprisonnement illégal, torture, corruption, abus de pouvoir, et plus d’une douzaine d’autres crimes supplémentaires.

« Cette vague de dépôt de plaintes est significative pour deux raisons, » a dit le porte-parole du Centre d’Information du Falun Dafa M. Erping Zhang. « D’abord, cela montre qu’il existe une vague puissante de soutien dans toute la Chine, et dans le monde entier, pour amener Jiang Zemin en justice pour le rôle qu’il a joué dans la violente répression contre le Falun Gong. »

TAM_Arrest4

« Et deuxièmement, » poursuit Erping zhang, « les cours chinoises acceptent ces plaintes légales. Les personnes qui les ont déposées n’ont pas subi de persécution de la part du régime chinois. Ne serait-ce qu’il y a deux ans, on ne pouvait même pas en parler. C’est un grand changement avec de larges ramifications. »

Selon un article du site Minghui.org, les autorités ont reçu plus de 200 000 plaintes légalement déposées depuis mai 2015.

Jiang Zemin, à l’origine de la répression brutale du Falun Gong

Jiang Zemin était secrétaire général du parti communiste en 1999 quand à commencé la brutale et coûteuse campagne de répression contre le Falun Gong. Il ne fait ainsi aucun doute qu’il en est le principal instigateur. Depuis lors, les autorités chinoises ont kidnappé ou emprisonné illégalement des millions de pratiquants de Falun Gong. Il existe par exemple plus de 100 000 dossiers documentés de torture, et plus de 4 500 dossiers authentifiés de personnes mortes sous la torture des autorités chinoises. Plusieurs enquêteurs indépendants des droits de l’Homme estiment que le chiffre réel avoisine les dizaines de milliers de meurtres.

« Il reste à voir  si une telle vague de dépôt de plaintes aboutira à une mise en examen (ndt. de Jiang Zemin) dans un futur proche.«  explique M. Erping Zhang. « Mais la population a largement salué cette forme de pression publique pour obtenir justice et des droits civiques légaux. Cela représente une vague sans précédent de citoyens ordinaires qui utilisent la loi pour obtenir justice contre d’anciens dirigeants chinois. Plus simplement dit, cela n’était jamais arrivé auparavant. »

Une réponse bienvenue aux atrocités commises

Ces dépôts de plaintes sont une réponse nouvelle et bienvenue aux atrocités perpétrées par d’anciens dirigeants chinois. C’est ce que reconnaissent des avocats en Chine et hors de Chine.

« Je crois que poursuivre Jiang Zemin en justice est très approprié du point de vue de la loi et de la justice, » a dit M. Zhang Zanning, un professeur de droit à l’université sud-est de Nanjing, dans la province de Jiangsu. Il dit que ses collègues et lui trouvent cela « très encourageant. »

L’avocat canadien des droits de l’Homme, David Matas, y souscrit. « Il y a des signes de bon espoir. Tout d’abord, les dépôts de plaintes sont autorisés. Les autorités n’arrêtent pas les personnes qui ont déposé plainte. Ensuite, les principaux meneurs de la persécution du Falun Gong sont poursuivis, par exemple Zhou Yongkang, et Bo Xilai. Au final, il semble que ce soit un mouvement contre le principal meneur de la persécution, Jiang Zemin. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *