Pétition nationale contre les prélèvements forcés d’organes en Chine

 

Pétition à destination des Parlementaires français (Lien pour signer) :

Les principes éthiques du don d’organes en France sont forts : Le don, volontaire et gratuit, y est un acte de générosité envers ses semblables.

Cependant, ces principes peuvent aujourd’hui encore être facilement contournés par les citoyens français qui en ont les moyens financiers. Pour ceux-ci, il est possible – en toute impunité – d’acheter des organes à l’étranger.

En Chine par exemple, des dizaines de milliers de prélèvements forcés d’organes ont lieu chaque année sur des prisonniers de conscience assassinés pour l’occasion. Parmi eux des tibétains, des ouighours, et pour une très grande partie des pratiquants du Falun Gong, méthode bouddhique de méditation violemment réprimée en Chine du fait de l’immense popularité qu’elle avait rencontré dans les années 1990.

Ces organes sont ensuite vendus à prix d’or à une clientèle étrangère fortunée grâce à des « tour-opérateurs » médicaux proposant des voyages tout-compris – avion, hôtel, opération, et la mort d’un innocent qui aura servi de « matériau ». [voir par exemple : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/07/25/25236-chine-90-000-greffes-clandestines-font-tourner-hopitaux-entiers ]

Comment la France peut-elle être éthique si elle ferme les yeux sur les dizaines de milliers d’assassinats, dont certains citoyens français sont devenus complices par ignorance. Elle doit montrer qu’elle refuse les pratiques de prélèvements forcés d’organes en créant les outils pour assurer de la parfaite traçabilité de tout organe transplanté.

Scandalisé par le silence qui entoure ces trafics et par la brutale répression du Falun Gong, j’estime de mon devoir de soulever cette question importante et de vous demander d’agir pour que l’Assemblée Nationale, voix du peuple français :

  • Condamne les prélèvements forcés d’organes en Chine
  • Appelle à une enquête internationale approfondie sur le sujet
  • Demande la ratification par la France de la Convention du Conseil de l’Europe contre le trafic d’organes humains (dite convention de Compostelle), en vigueur depuis le mois de mars 2018.

Dans l’attente de votre réponse et de nouvelles de votre action, je vous prie d’agréer mes respectueuses salutations.

 

12 commentaires sur “Pétition nationale contre les prélèvements forcés d’organes en Chine

  1. Ne laissons pas l’ignorance étouffer les souffrances des innocents . Réagissons, informons autour de nous , nos amis, nos collègues, nos familles, nos voisins, relayons l’information , soyons conscients de ce qui se passe …maintenant.

  2. La vie d’autrui est inestimable et ne peut-être utilisée contre rétribution.Il est du devoir des états de veiller au respect de l’éthique en matière des transplantation.

  3. Pour le pouvoir en chine, il semble que les êtres humains (en plus innocents) soient devenus une matière consommable lucrative. il n’y a pas de mots pour dire comme c’est immonde et dégouttant. Quand je pense que des expositions de corps humains « plastinés » sont fabriquées en Chine, franchement, on peut se poser des questions…
    Pourquoi admire-t-on un tel pays ? Pourquoi participons-nous à alimenter son économie fleurissante ? Depuis le temps (déjà dix ans : les jeux olympiques de Pékin) qu’on sait ce dont ils sont capables, on continue à leur faire honneur et grands sourires. Finalement, Trump est le seul à leur faire de la misère, à les taxer… Franchement, nos dirigeants devraient se réveiller !!!

  4. Etant pratiquante de Falun Dafa , ce génocide doit immédiatement s’arrêter ;
    C’est totalement inhumain , monstrueux ; le gouvernement chinois fait subir ces atrocités à des innocents depuis 1999.
    Y compris les Ouighours, les moines tibétains, les chrétiens chinois, mais la grande majorité des victimes sont les pratiquants de Falun Gong.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *